Economie

Qu’est-ce qu’un inspecteur des impôts et quel est son rôle ?

Dans tous les pays du monde pratiquement, les impôts sont collectés par l’état et jouent un rôle primordial dans l’économie du pays. En effet, ces impôts servent non seulement à payer les fonctionnaires, mais aussi à faire développer le pays. Un artisan majeur dans les histoires d’impôts dans un pays est l’administrateur des impôts. Nous vous invitons donc à découvrir ce personnage important de l’économie d’un pays.

 

Qu’est-ce qu’un administrateur des impôts ?

Encore appelé inspecteur des finances publiques, c’est un fonctionnaire de catégorie A et le premier responsable des impôts. Il est chargé d’effectuer des contrôles fiscaux après des contribuables. Il rend compte au ministère des Budgets, des Comptes publics et de la Réforme de l’état. Il faut par ailleurs noter que celui-ci est différent du contrôleur des impôts.

Son rôle

L’inspecteur des impôts joue de nombreux rôles et ceci, plus que ce que pensent de beaucoup personnes. En effet, ce dernier est souvent associé au premier responsable des contrôles fiscaux. Cependant, ses rôles ne se limitent pas qu’à ça.  L’inspecteur des impôts peut également :

  • Travailler en collaboration avec les entreprises, en tant que professionnel de la fiscalité.
  • Exercer sur le terrain en tant que vérificateur, au cœur même des sociétés.
  • Collaborer avec les géants groupes internationaux, tout en travaillant au sein de l’administration des grandes sociétés.
  • Rédacteur dans les services de direction.
  • Intervenir dans le domaine de l’immobilier en tant qu’inspecteur de fiscalité dans les opérations patrimoniales.
  • Contribuer au bon fonctionnement de l’administration sur internet.

Comment le devenir ?

Comme la plupart des métiers, celui d’inspecteur des impôts requiert de longues années d’etude étude préalable. Après l’obtention d’une licence ou d’un diplôme équivalent, il faut passer un concours de recrutement. C’est une foi admis à ce concours, que les lauréats suivent une formation de 18 mois avant de prendre fonction.