Taux d’une assurance de crédit immobilier

Pour se prémunir de toute éventuelle difficulté de remboursement les établissements bancaires obligent les emprunteurs  de souscrire en plus de leur crédit immobilier une assurance décès, invalidité et une assurance arrêt de travail. Seulement le taux de cette assurance varie fortement d’un assureur à un autre. Lorsqu’une banque vous prête une somme d’argent pour financer l’achat de votre appartement ou de votre maison, elle vous oblige à souscrire une assurance de prêt immobilier. Cette assurance vise à couvrir le remboursement de votre emprunt en cas de décès ou d’invalidité. La plupart des assurances emprunteurs sont calculées en prenant un taux d’assurance sur le montant initial du prêt immobilier. Ce taux d’assurance représente le coût annuel de votre assurance emprunteur.

Vous aurez donc compris que plus vous empruntez une somme d’argent importante et plus votre assurance de prêt vous coutera chère… Le taux de cette assurance d’emprunt est définit par la banque ou l’assurance en fonction de votre âge et de votre état de santé.Nous allons maintenant voir comment calculer le coût de votre assurance de prêt en fonction de son taux et de la durée de remboursement de votre emprunt. Puis nous verrons comment il est possible d’économiser plusieurs milliers d’euros sur votre assurance emprunteur avec la délégation d’assurance.

Cela indique le prix annuel de votre cotisation d’assurance emprunteur. Il sera égal à 0.5 % du montant initial de votre crédit immobilier. Attention, il ne s’appuie généralement pas sur le « capital restant du » mais bien sur la somme totale empruntée.

Quel est le coût d’une assurance au taux de 0.5 % pour un crédit immobilier de 200 000 € remboursé sur 20 ans ?

Le prix de votre assurance sera donc de 1 000 € par an (200 000 * 0.5 /100). Cela représente une mensualité d’assurance emprunteur de 83.33 €. Sur les 20 ans de remboursement, votre assurance de prêt vous coûtera donc un total de 20 000 € !

On voit donc que l’assurance de prêt n’a pas un coût négligeable… Heureusement, il est possible de réduire ce coût en négociant un taux d’assurance de crédit plus faible.

Gagnez plusieurs milliers d’euros en comparant les taux des assurances de prêt.

Depuis la loi Murcef, qui a été renforcé par la loi Lagarde, les emprunteurs ont le droit de demander une délégation d’assurance. Cela signifie que vous n’êtes pas obligés de souscrire votre assurance de prêt auprès de la banque ou de l’organisme de crédit qui vous prête l’argent. Vous pouvez donc faire marcher la concurrence et choisir une meilleure assurance emprunteur avec un taux d’assurance moins élevé.

Si vous faîtes une simulation d’assurance de prêt immobilier et que vous obtenez une assurance emprunteur à 0.4 % au lieu de 0.5 %, vous réalisez une économie de plusieurs milliers d’euros sur l’ensemble de la durée de remboursement.

Si on reprend l’exemple de 200 000 € d’emprunt remboursé sur 20 ans, cela nous donne avec un taux d’assurance de prêt de 0.4 % :

  Un coût de 800 € par an, soit 200 € d’économie par an.

  Une mensualité de 66.66 € au lieu de 83.33 €.

  Un coût total de 16 000 € au lieu de 20 000 €. Soit 4 000 € de gagner sur 20 ans.

Ces assurances sont généralement proposées par la banque concédant l’emprunt.

Toutefois, contracter votre assurance de crédit immobilier auprès de votre établissement bancaire n’est pas une obligation : les offres ainsi présentées n’étant pas nécessairement les plus économiques, vous avez la possibilité de souscrire une assurance de crédit individuelle et de bénéficier de réels avantages pour une garantie similaire.

Spécialement adaptée à un souscripteur en bonne santé et n’étant pas sujet à risque quant à l’exercice de sa profession ou d’un sport, une assurance de crédit immobilier individuelle constitue également une alternative que tout particulier peut envisager afin de profiter de conditions financièrement avantageuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *