PLACEMENT DANS LA PIERRE PRECIEUSE : LE DIAMANT

A la ruée vers l’or du dix neuvième siècle, a succédé le diamant que l’on trouve dans les entrailles de la Terre et non dans les cours d’eau. Un diamant est éternel, c’est aujourd’hui un placement d’investissement idéal.

La situation du DIAMANT en 2016 :
Le prix du diamant augmente de 5 % par an depuis plusieurs années. La production annuelle est en progression de 2,5 % par an. La consommation explose : 60 % par an d’ici 2020. Les chinois et les indiens sont très présents sur ce marché de la pierre précieuse. Les prix évoluent à la hausse car l’offre est nettement supérieure à la demande.

AVANTAGES D’UN PLACEMENT DANS LE DIAMANT :
C’est un actif tangible et une valeur sûre.
C’est une monnaie d’échange reconnu mondialement.
La fiscalité est à l’avantage des propriétaires : Un diamant non serti, non monté est considéré comme un bijou. Il entre dans la catégorie des Biens Meubles (hors biens industriels). Le taux de TVA normal s’applique à ce produit.

Deux régimes fiscaux sont possibles :
– Taxe forfaitaire à 6,5 %.
– Régime d’imposition sur la plus-value obtenue à la cession (34 ,5 % de plus-value les 3 premières années, puis exonération dégressive, et enfin entière au bout de 22 ans). C’est la solution la plus avantageuse.

Le diamant bénéficie d’une exonération sur les droits de succession.

Il est possible d’éviter la plus-value en revendant un diamant à une somme inférieure à 5000 €. (Voir article 230, 240, 250 du code des IMPOTS). A noter qu’il existe l’achat de parts de diamant pour un montant de moins de 5000 €.

Acheter UN DIAMANT sans TVA :
Les zones franches comme les ports de Genève en SUISSE permettent de stocker des diamants sans que s’applique la TVA sur les produits eux-mêmes. Il n’y a pas non plus de droits de douane.
Des sociétés d’investissement spécialisées dans le diamant proposent ces services-là.

DIAMANTS CERTIFIES :
De grands laboratoires en GEMMOLOGIE, non soumis à des organismes, authentifient les caractéristiques établies par des professionnels. Cette démarche se base sur le système de certification du PROCESSUS DE KIMBERLEY.

CRITERES DE CHOIX D’UN DIAMANT :
4 critères sont indissociables :
– La taille. Elle dépend du diamantaire. Il est exigé une symétrie et des proportions parfaites, afin que la lumière pénètre bien la pierre.
– La couleur. Il existe une échelle de couleur allant du jaune pâle au blanc (rareté).
– la pureté. En examinant un diamant à travers une loupe, il ne doit pas y avoir d’inclusions (traces d’éléments naturels). Si tel est le cas, alors le diamant est pur. Une échelle existe aussi pour ce critère.
– Le poids en carat. Un carat équivaut à 0,20 grammes. les diamants de plus de 0,50 carats sont rarissimes.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *