Le crédit sans justificatif de revenus

Lors d’une demande d’un crédit  vous êtes obligés de présenter  des justificatifs de revenus. En revanche, dans d’autre situations, il est bien évident d’obtenir un prêt sans fournir de justificatifs de revenus.

Le microcrédit est un crédit sans justificatif qui peut être accordé dans un cadre social pour faciliter le quotidien des personnes en difficulté (personnes à faibles revenus, chômeurs, allocataires de minima sociaux, etc.). Ces microcrédits concernent des montants allant d’une centaine d’euros à 3000 euros maximum. Ils sont mis en place par des acteurs associatifs ou sociaux ou encore par des banques et des établissements financiers agréés.

L’avantage de cette facilité de demande de prêt réside dans la rapidité de son obtention. Il est possible d’obtenir 5000 euros en 48 heures. En cas d’urgence, la solution est donc toute trouvée.

Le danger du crédit sans justificatif de revenu est que toute personne, même démunie, sans emploi ni autres ressources, a accès à un crédit sans que l’organisme prêteur ne s’inquiète de ses possibilités de remboursement. Il s’ensuit immanquablement une situation d’endettement considérable.

La facilité avec laquelle ce genre de crédit est accordé représente un risque de récidive pour les clients dont la situation financière est critique ou sans aucun revenu. Il peut devenir une habitude d’y faire appel pour boucler des fins de mois difficiles ou succomber à un achat inaccessible.

Les conditions de remboursement de ces crédits pour le moins consternants ne sont pas toujours clairement mentionnées, et les taux – démesurément élevés – se révèlent souvent difficiles à décrypter.

La plus grande prudence s’impose face à une offre de crédit sans justificatif de revenu que de nombreux magasins ou sociétés de crédits proposent dans un but uniquement mercantile.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *