La bourse immobilière en France

Le BIPE, société d’études économiques et de conseil en stratégie, a présenté ses prévisions sur les comportements financiers des Français en 2011 et 2012.

Portée par une croissance des prix des logements (+9 %) nettement plus élevée que celle initialement prévue, la valeur du patrimoine total des ménages français a augmenté de près de 7 % en 2010 pour atteindre près de 11 000 milliards d’euros ! Un rebond spectaculaire qui fait suite à deux années consécutives de baisse, due principalement à la chute des bourses mondiales et du marché immobilier.

Précision : malgré un patrimoine en net hausse, les Français sont toujours aussi prévoyants. Ils ont en effet consacré près de 16 % de leurs revenus à l’épargne. Chiffre qui place l’année 2010 à un niveau encore jamais atteint !

Le BIPE, société d’études économiques et de conseil en stratégie, a néanmoins coupé court à toute euphorie, en soulignant que la croissance du patrimoine des ménages devrait être moins soutenue dans les années à venir. En effet, selon ses prévisions, le patrimoine des ménages ne devrait s’accroître qu’entre 3 et 4 % en 2011 et 2012. Le cabinet d’études explique ses prévisions par une stabilisation des prix de l’immobilier et par une reprise progressive du marché boursier qui, compte tenu de la réticence des Français à investir sur des supports en actions, ne devrait avoir qu’un impact relatif sur le patrimoine des Français.

Enfin, le BIPE a également souligné que, proportionnellement à leurs revenus, l’endettement des ménages français devrait s’accentuer. Le passif des ménages conserverait, selon toute vraisemblance, le même rythme de croissance en 2011 et en 2012 qu’en 2010 où il avait grimpé de 6 %. Ce dernier devrait ainsi représenter 84 % du revenu des Français et environ 10 % de leur patrimoine en 2012. Il convient toutefois de mettre en perspective ce chiffre avec celui des ménages américains endettés à hauteur de 123 % de leurs revenus et de 20 % de leur patrimoine !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *